Merveilleuse nouvelle : ma candidature a été retenue pour la formation coupe-couture Tailleur proposée par la Mairie de Paris. Elle se déroule d’octobre à juin, à raison d’un jour par semaine (hors vacances scolaires) et sous la forme de 5 sessions successives :

Session 1 : la jupe
S
ession 2 : détails du vêtement tailleur, travail sur pièces d’étude
Session 3 : construction de la veste tailleur
Session 4 : montage de la veste
Session 5 : le pantalon

Les cours sont dispensés par un professeur dont les connaissances, le savoir-faire et la pédagogie sont exemplaires. J’en suis ravie !

2013-10-18 10.52.24

Nous venons donc de terminer la première session qui comprenait l’analyse d’un modèle, la réalisation d’une jupe par transformation d’un patron de base, la technologie des tissus, la coupe et le montage dans le tissu.

Nous avions le choix entre trois modèles de jupes. Comme presque tous les élèves, j’ai voulu réaliser les trois jupes au lieu d’une… mais je n’ai cousu qu’une seule dans du lainage et les deux autres dans de la toile (des prototypes donc).

2013-12-12 10.47.58

J’ai appris et compris un tas de choses, tant au niveau de la coupe à plat (patronage des jupes, des doublures, déplacement des pinces, création de l’évasement, des découpes, des plis, des quilles…) que du montage (zip invisible, plis piqués, surjet, enforme, doublure, ourlet machine et main…). On n’a décidément jamais fini d’apprendre !

J’ai donc choisi de réaliser celle qui me plaisait le plus dans un lainage fin : une jupe à plis creux piqués et lachés dans le bas. Ce modèle a été le plus complexe je trouve surtout sur le plan du patronage : la jupe est évasée, les plis sont insérés dans les pinces, le fond de pli doit rester droit fil… Un vrai challenge que cette jupe !

1

P1090752

Il y a un enforme sur lequel est cousu la doublure. Zip invisible et crochets sur le côté gauche, ourlet invisible à la main. J’ai choisi un tissu souple, de la laine mélangée avec du polyester. Pour info, le polyester a comme propriété de marquer les plis de façon permanente.

P1090753

Détails de l’ourlet et de la fente dans la doublure :P1090754

J’aime beaucoup la coupe de ce modèle : les plis sont cousus jusqu’à la ligne du bassin puis laissés libres jusqu’à l’ourlet, ce qui donne une belle ligne je trouve.

P1090741

Pour le deuxième modèle, j’ai préféré le réaliser dans une toile avant de couper dans le tissu. Il s’agit d’une jupe avec des découpes verticales et des petites quilles cachées sous des plis plats. Finition à la taille par une ceinture en gros-grain. Travail très intéressant sur tous les plans. Est également inséré dans la découpe milieu devant un gros grain noir.
P1090732
P1090748

Les découpes devant et dos sont arrondies et les panneaux verticaux sont terminés avec des petites quilles et des plis plats.
P1090749

La jupe est doublée jusqu’aux quilles. Je n’ai pas encore eu le temps de faire l’ourlet de bas de jupe.P1090750

Et enfin le troisième modèle que j’ai patronné et cousu à la maison et qui est lui aussi réalisé dans une toile : une jupe avec fronces sous empiècement, la jupe est légèrement évasée.

P1090851

Suppression des pinces devant & dos.P1090832

Surpiqûre sur l’empiècement :
P1090835

Enforme pour la finition intérieure au lieu de la doublure.P1090836

Publicités