J’avais acheté il y a quelques temps le patron-pochette Burda n°9607. Pochette dans laquelle il n’y avait que le patron, pas les instructions… Du coup ça été pour moi un bon exercice, ça m’a permis de voir ce que j’avais acquis ou pas question assemblage et techniques diverses. Cette veste-chemisier a en effet plusieurs détails qui demandent tout de même quelques connaissances : patte de boutonnage rapportée, col chemisier, bracelets de manches, parement pour la ceinture, poches prises dans les découpes poitrine, ourlet arrondi…

P1120133

Le plus complexe à été les poches prises dans les découpes princesses. En plus sur le patron elles sont zipées, ce que je n’ai pas fait mais que je ferai très certainement dans ma prochaine veste ! Voici la pochette Burda et les dessins techniques :9607 9607line

S’agissant d’un modèle pour « filles », j’ai choisi la plus grande taille qui s’avère être du 170, ce qui correspond très certainement à du 38. J’ai préféré faire une toile de cette veste pour tester cette taille peu commune. J’ai utilisé un coupon de coton léger effet jean, de couleur gris/noir. Finalement cette toile étant « portable », je me suis décidée à poursuivre sa confection.

P1120129

J’ai tout d’abord commencer à assembler toutes les pièces du dos puis je me suis intéressée aux découpes du devant avec les poches, ce qui m’a pris un certain temps de reflexion. J’ai en fait procédé comme pour les poches prises dans les coutures (dans les jupes on en voit souvent).

P1120067 P1120079 P1120084

Les coutures d’assemblages sont toutes surpiquées sauf au niveau de l’emplacement des poches. Pour marquer l’ouverture de celles-ci, j’ai posé des pressions en forme d’étoiles mais je doute un peu de cette idée dont le rendu n’est pas très esthétique…

Pour ce qui est des manches, je les ai choisies courtes et finies avec un bracelet de manche. Les têtes de manches sont légèrement froncées pour un petit effet « manches ballons ».

P1120105

La patte de boutonnage est une pièce rapportée. Je l’ai thermocollée pour des raisons de solidité. Par rapidité, j’ai préféré poser des pressions kam mais je n’en suis finalement pas très contentes car les pressions finissent par lacher : l’embout de l’un reste enboîter dans l’autre… avez-vous rencontré le même problème ???

P1120090

L’ourlet de cette veste-chemisier est arrondi, les bords sont simplement surjetés avec un repli simple, comme pour la blouse carme.

P1120109

Le col chemisier de plus près :
P1120102

P1120115

Un parement est cousu sur la veste, c’est une sorte de coulisse qui permet le passage d’une ceinture ou d’un lien à nouer. Placée au niveau des hanches, cette coulisse donne un côté décontracté à la veste. J’ai également ajouté deux rabats de poche pris dans la couture du parement.

P1120101

Sur l’envers :

P1120113

P1120124 P1120108

La toile de cette veste est portable et j’en suis ravie. Du coup, dans la foulée, j’en ai réalisée une deuxième quasi à l’identique… dans un coton noir un peu plus lourd. A suivre !

P1120094 P1120125

1

3 2

Publicités