Il y a plusieurs formes d’épaulettes : pour les manches montées, les manches raglans… Ci-dessous une épaulette pour manche raglan : P1110431

Il y a aussi plusieurs épaisseurs. Ci-dessous on voit qu’il y a une couche de ouatine et une couche de mousse. Si on souhaite une épaulette moins épaisse, il suffit de retirer la mousse par exemple.

P1110227

Les cigarettes sont incontournables et typiques dans les vestes tailleurs : la cigarette permet de donner un côté arrondi aux têtes de manches, elle est vendue au mètre (je l’ai achetée chez Fil 2000). « Elle aide à finir la répartition de l’embu après le montage en donnant à la tête de manche une allure roulée qui développe la forme de la manche elle-même. C’est une étroite bande de rembourrage posée au bord de l’emmanchure de manche pour remplir la tête de manche et la soutenir en aidant la résoption de l’embu de manche » (sources ESMOD).
P1110223

Il convient de mesurer la longueur entre les deux crans de carrure de l’emmanchure (la cigarette doit dépasser un peu du cran de carrure). Une fois coupée aux bonnes dimensions, on arrondit la cigarette comme ci-dessous :

P1110224

Il convient ensuite de lui donner une forme arrondie grâce au fer à repasser (préformer au fer en suivant l’arrondi de la tête de manche) puis on la coud sur les valeurs de couture à 2 mm de la couture de l’emmanchure.

Vient ensuite le placement de l’épaulette qui se place sur la couture de l’épaule jusqu’aux marges de couture. Il suffit de plier en deux l’épaulette afin d’en déterminer son milieu (mettre une épingle à chaque extrémité) :

P1110434

On pose le milieu de l’épaulette sur la couture de l’épaule et on fixe chaque extrémité avec un point mains sur les valeurs de couture. Si on le souhaite on peut maintenir les côtés avec un point main lache. Et c’est tout ! Je ne pensais pas que c’était aussi simple que celà !

Vue de la cigarette à l’intérieur de la manche :P1110437

Vue de l’épaulette et de la cigarette de profil : P1110445

Vue de la veste sur l’envers : P1100918

Publicités