Coup de coeur pour ce patron de manteau à la fois féminin & classique dans sa coupe ajustée et originale par ces petits détails qui font toute la différence : bas de manches zippés, empiècements plissés, double boutonnage, épaulettes boutonnées.

P1120808

P1120813

P1120834

Réalisé sur plusieurs semaines, j’ai souhaité prendre tout mon temps pour le coudre comme il se doit. Et ça-y-est ! Il est enfin fini ! J’avais mon stock ce joli lainage noir (15 € les 3 mètres au lieu de 27 €, merci Stop tissus pour ce rabais !). Etant relativement mou et le tramage un peu lache, j’ai préféré poser du thermocollant sur toutes les pièces. Une fois cette étape faite, j’ai pu passer à la réalisation de ce manteau, notamment grâce au sew-along proposé par Pauline-Alice, en français, je précise !
tuto image

Ci-dessous on aperçoit une partie des pièces assemblées : la poche prise dans les coutures et l’empiècement plissé :

P1120501

Les bas de manches sont zippés : une grande première pour moi. Les explications sont claires mais je regrette tout de même que la pose de la doublure se fasse à la main, je suis certaine qu’il y a un moyen pour monter la doublure à la machine… mais bon il était déjà trop tard pour changer de méthode alors j’ai suivi les indications et pris le temps de faire cette finition à la main.

Voici photos quelques étapes successives de cette manche zippée puis doublée, qui n’a d’ailleurs pas été facile du fait de l’épaisseur de mon lainage :
P1120502

P1120510

P1120512

P1120513

P1120514

L’astuce du double-face pour la pose du zip, que vous connaissez maintenant…P1120517

P1120519

On obtient ceci sur l’envers, une fois les valeurs d’ourlet cousus (à la main) et avant la pose de la doublure :

P1120551

Sur l’endroit, ça donne ça :

P1120737

et l’envers, une fois la doublure posée (à la main) :

P1120739

P1120820

La pose de l’épaulette et de la cigarette s’est faite assez rapidement puisque j’avais appris la technique lors de ma formation « coupe-couture tailleur » à la Mairie de Paris.P1120555

ça donne un maintien au manteau et la tête de manche est ainsi joliment arrondie :

P1120848 P1120849

Faites attention au sens des plis de l’empiècement lorsque vous le faites dans la doublure, j’ai eu beau réfléchir, je me suis quand même trompée (j’ai été obligée de ressortir le découd-vite, ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivée…). Je vous conseille également d’utiliser un lainage pas trop épais car le rendu des plis est moins esthétique je trouve : ça donne une épaisseur superflue sur les côtés.P1120736

P1120740

P1120805

Le bas de la doublure a été cousu au manteau à la machine et non à la main comme préconisé (j’ai donc laissé une ouverture dans l’une des manches). Le tissu pour la doublure utilisée est aussi celui avec lequel j’ai réalisé ma veste dos-nu du réveillon.

P1120741

P1120850

P1120827

J’ai posé une petite étiquette sur la parementure dos et cousu ce ruban qui permettra d’accrocher mon manteau : un détail tout simple mais il fallait y penser !

P1120735

Double boutonnage pour ce manteau : les boutons ont été achetés dans le quartier du marché Saint-Pierre à 0,90 € le bouton. Boutonnières classiques faites avec ma machine Pfaff.

P1120742

Le détail que j’aime bien : l’épaulette boutonnée.

P1120744

Le col montant qui donne du style au manteau :

P1120745

Et voici le manteau porté, ci-dessous fermé :

P1120804

P1120810

Avec le col ouvert :
P1120821

Entièrement ouvert :
P1120824

P1120829 P1120828

Publicités