Aussitôt sorti aussitôt acheté ! J’ai eu un véritable coup de cœur pour le dernier patron proposé par ODV patron : la robe La distinguée. A 5 euros le patron, ce serait dommage de se priver ! « La Distinguée offre une coupe très légèrement trapèze avec une finition droite à partir du bandeau. Les hanches sont ajustées, les épaules dégagées. Les fentes devant et dos lui confèrent une réelle féminité, accentuée par ce jeu de pinces et plis à l’encolure. »

P1130350

P1130323

P1130379

Comme conseillé, j’ai cousu cette robe dans un lin de chez Eurostissus. Pour souligner la découpe, j’ai utilisé du passepoil argenté issu de la même boutique.

P1130364

De plain-pieds :P1130318

J’ai réalisé la robe en taille M, mais elle est hélas trop large pour moi au niveau de la taille et trop étroite au niveau des hanches… Ayant une morphologie en A, je m’en doutais donc un peu…

P1130329

Pour palier à ce problème j’ai préféré ouvrir les côtés en faisant deux petites fentes, ce qui donne à cette robe un aspect tunique qui me convient bien.

P1130358 P1130332

P1130387

C’est la première fois que je couds un patron de cette marque. J’avais toutefois réalisé le patron du gilet japonais modifié pour lequel j’avais été conquise. Côté patron, il s’agit d’un PDF avec des explications détaillées et claires (j’ai eu quelques difficultés à le télécharger (certainement liées à ma tablette…) mais la créatrice a été des plus réactives pour résoudre ce problème, merci beaucoup La Jolie Girafe !).

La beauté et l’originalité du modèle réside essentiellement dans les pinces du corsage. Ayant pour habitude de coudre beaucoup de tissus sombres (je ne peux donc pas utiliser mes stylos frixion que je trouve épatants), j’utilise une craie tailleur qu’il faut aiguiser assez régulièrement. Et puis j’ai finalement voulu tester cette craie : une roulette à craie ergonomique achetée chez Fil 2000. Le tracé est plus précis et plus fin mais l’inconvénient c’est qu’il y a un excès de particules de craie, du coup « ça bave »… Avis donc mitigé…

P1130268

Une photo en cours de réalisation :
P1130269

Côté réalisation, cette robe se coud sans problème. J’ai toutefois eu des difficultés pour la parementure devant : la ligne de couture de l’ouverture du devant est à mon goût trop rapprochée et trop pointue, ce qui rend le retournement de la parementure difficile. J’ai été obligée de retirer quelques points de couture… Pour info, la créatrice a eu la gentillesse de me répondre ceci sur Instagram : »La fente de devant n’est pas toujours aisée il est vrai, tu peux la courber légèrement pour lui donner la même pointe que celle de la fente arrière pour plus de facilité;) ».

P1130270 P1130271

Un pas à pas en photos vous est proposé pour le montage de la parementure et de la bride ici.

P1130392

L’ouverture du dos et sa bride :

P1130376

P1130383

P1130340

L’ouverture et les plis du devant :

P1130378

P1130352

P1130381

P1130335

P1130390 P1130392

Et voilà, une tunique de plus dans mon armoire !

P1130375

Publicités