Régler le talon à l’équerre. Mais qu’est ce donc ? C’est une astuce que j’ai apprise en cours de couture et que je trouve absolument épatante car elle facilite grandement l’assemblage des pièces du patron, notamment les manches tailleurs et certaines découpes.

2

Prenons l’exemple d’une robe avec une découpe. Quand on ajoute les valeurs de couture à ces deux pièces, on se rend compte que les extrémités ne correspondent plus, l’une étant plus longue et plus pointue que l’autre.
1

Prenons aussi l’exemple de la manche tailleur. Vous avez deux pièces qui constituent la manche tailleur, le dessus et le dessous de manche. Généralement, ce qu’on fait en premier sur le patron, c’est d’ajouter les valeurs de couture tout autour de chaque pièce. On obtient alors des marges parfois très longues, très pointues et qui ne semblent pas correspondre avec l’autre pièce à assembler :

P1180339

P1180338

Au moment de l’assemblage, on s’aperçoit que les deux pièces ne s’assemblent pas correctement… l’une est plus longue que l’autre… Si on ne met pas de cran d’assemblage ça devient difficile d’assembler correctement les deux pièces entre elles. Heureusement il y a une solution ! Après avoir fait le talon à l’équerre voici le résultat :
P1180344

P1180347

Les deux pièces s’assemblent parfaitement :

P1180345

P1180346

Le talon à l’équerre c’est la partie marquée en vert. Quand on superpose les deux pièces endroit contre endroit, on s’aperçoit que celles-ci coïncident parfaitement :
P1180351

P1180353

Du coup, lors de l’assemblage des manches ou des découpes, on n’a plu à se poser de questions, les pièces du patron correspondent parfaitement !

Parfois, certains patrons du commerce proposent le patron avec les marges incluses, ce qui nous évite de faire ce travail de talon à l’équerre, comme par exemple ce patron de veste vogue que j’avais réalisée il y a quelques temps.

P1180337

Voici donc comment procéder :

1/ Tracer les valeurs de couture à 1 cm. Mettre un cran à l’intersection
T1

T2

2/ Prolonger la ligne. Un point d’intersection touche la valeur de couture.

T3

3/ Prolonger la ligne de valeur de couture. Tracer une perpendiculaire. Le talon à l’équerre est formé.

T4

Voici le résultat final :
T5

4/ Procéder de la même manière avec l’autre partie de la manche. Je vous montre la procédure uniquement en photos :
T6 T7 T8 T9 T10

Une fois ce travail effectué, il convient de vérifier la bonne correspondance des talons des deux pièces du patron en les positionnant l’une sur l’autre, celles-ci doivent s’assembler parfaitement. Si ce n’est pas le cas, ce qui peut être le cas dans ce type de découpe et en raison d’angles très prononcés, il convient alors de les ajuster pour que ça coïncide parfaitement.

Et voilà, maintenant c’est à vous de jouer !

Publicités