J’ai découvert Eglantine & Zoé, cette nouvelle marque de patrons, lors du salon Créations & Savoir-Faire de cette année et je suis tombée sous le charme de cette robe Vagabonde, une robe tout simple, à la fois sobre et élégante.

P1180251

P1180265
Puisque je parle du CSF, voici ce que j’ai rapporté du salon : des aiguilles pour MAC de toutes sortes, du fil métallisée pour mes surpiqûres (utilisé pour mon jean Ginger par exemple), le patron de la veste Michelle de RDC (que je voulais faire depuis un certain temps), le dépliant d’Artesane (cours vidéos de loisirs créatifs proposés par Annie Coton) et la dernière recouvreuse Janome, la 2000 CPX que j’ai acheté à prix salon que je viens de recevoir et qui semble tenir toutes ses promesses…
P1180200

Le concept d’Églantine & Zoé est de proposer des kits de vêtements prêts à coudre : un coffret comprenant les tissus découpés, la mercerie (fil, zip…) fournie et la notice explicative.

compo boite

Lors du salon, ils ont proposé l’achat seul du patron, du tissu… C’est ce que j’ai fait : j’ai donc acheté le patron et le tissu de la robe Vagabonde et on m’a offert le tote bag. Bref j’étais ravie !

P1180256

En ce qui concerne le tissu, c’est de la viscose à 100%, fabriquée en Espagne que je trouve absolument superbe pour son tombé. Il était vendu 10€ le mètre, ce qui est parfait je trouve, rapport qualité/prix.
P1180249

P1180327

P1180294

La robe est décrite comme étant : « une forme confortable, un tissu souple et fluide, la robe Vagabonde allie praticité et féminité : manches courtes, forme ample, taille basse, elle s’enfile sans système de fermeture éclair ». Dans ce patron, il est également proposé la variation suivante : une blouse que je tenterai bien aussi !

robe-vagabonde-unie-noir-reglisse

La notice est claire et précise. Je n’ai pour ma part pas eu de difficultés particulières. Et si celles-ci ne vous suffisent pas, sachez que des tutoriels avec photos sont à votre disposition en ligne !
P1180220

Seule la pose du biais en guise de finition d’encolure demande minutie et patience. Cette technique n’est d’ailleurs pas présentée dans le pas à pas du site internet, on y montre plutôt celle de la parementure en guise de finitions.

P1180286

Il y a d’ailleurs une petite coquille à ce sujet dans le livret, il est dit de plier le biais en deux, endroit contre endroit, hors c’est envers contre envers… pour justement pouvoir poser l’endroit du biais sur l’endroit de l’encolure.

P1180318

J’ai coupé le patron en taille 38 et c’est parfait pour moi. Même si la coupe de cette robe se veut avant tout ample, sachez qu’il y a quatre pinces au devant (poitrine et taille) et deux pinces au dos.

P1180325

P1180277

P1180332

Je n’ai fait aucune modification au patron si ce n’est que j’ai allongé les manches de 20 cm (+ 2 cm pour l’ourlet) pour pouvoir les froncer très légèrement grâce à la pose d’une patte de boutonnage, un peu à la manière de la blouse Carme de Pauline Alice ou de la tunique ample Lekala :

P1110036

P1130304

Voici le même principe pour cette robe :
P1180271

P1180330P1180269

P1180321

La robe est donc taille basse, la jupe est froncée juste comme il faut.
P1180280

P1180323

La robe n’est pas doublée mais je pense que je porterai un jupon en dessous pour être plus détendue (le tissu n’est pas transparent mais est relativement fin).
P1180260

En ce qui concerne les finitions du bas des manches et du bas de la jupe, il s’agit d’un ourlet classique (plié sur 1 cm puis replié sur 1 cm) :
P1180276

P1180319

J’aime beaucoup l’encolure ronde de cette robe, là aussi, c’est juste comme il faut !

P1180273

P1180317
P1180285

Et voilà !

P1180262
P1180290

P1180275

Advertisements