J’ai fini de coudre ma robe de réveillon la veille du jour J… et ce n’était pas gagné d’avance…

P1180770

P1180762

A vrai dire, je manquais d’inspiration pour ma robe de réveillon… La créativité n’est décidément pas mon point fort… J’avais en tête une idée globale du modèle, à savoir une robe longue en tissu stretch pour pouvoir danser sans être gênée… mais c’était tout…

P1180781

Après mûre réflexion, j’ai finalement décidé de faire la robe en deux parties, une jupe à 6 pans pour le bas et un top à manches longues Lekala pour le haut. Le tout maintenu à la taille par le bas du body de Closet case files.

P1180759

J’ai pris le tissu que j’avais dans mon stock, à savoir un satin extensible avec lycra et de la résille extensible aussi.

P1180784

En ce qui concerne la jupe à 6 pans, pas de difficultés particulières puisque c’est toujours la même, c’est celle que j’ai déjà réalisée ici et ici. Elle est parfaite pour les danses de salon que je pratique.

P1180791 P1180794

Impossible de trouver une ceinture de fête, alors je réutilise toujours la même :
P1180801

Pour le bas du body, pas de transformation, la réalisation a été toutefois plus rapide puisque j’avais cousu le body tout récemment.
Et puis il faut dire aussi que c’est la 4ème fois que je le couds, vous pouvez le retrouver ici, le pas à pas ici.

P1180680

Une fois cousu à la taille et qu’on soulève la jupe, voici ce qu’on aperçoit :

P1180692

Le fait d’ajouter ce body à la robe permet à celle-ci de bien rester en place quand on lève les bras par exemple… Et puis quand on lève la jambe ou quand la jupe tourne, ça peut éviter bien des déconvenues… Le seul point négatif au port de ce body c’est qu’on voit un peu les démarcations… mais ça n’a pas trop d’importance, car en danse, tout le monde en porte un !P1180695

J’ai toutefois tenté de procéder différemment pour la pose des bandes au niveau de l’entrejambe. Cette fois, j’ai décidé d’assembler les bandes à la surjeteuse plutôt qu’à la recouvreuse puis de faire le point de recouvrement ensuite. Le résultat est plus que satisfaisant !

P1180675 P1180678

Ce body est très agréable à porter car il n’est pas du tout échancré et du fait qu’il n’y ait pas d’élastique à l’entrejambe, ça permet de pas être trop boudinée serrée dedans…

P1180696

Sinon, toute la robe a été assemblée à la recouvreuse grâce au point de chaînette. Les bords ont ensuite été surjetés avec trois fils seulement, histoire d’avoir des valeurs de couture réduites du fait de la transparence de mon tissu (la partie résille).

P1180799

P1180811

J’ai voulu tester la résistance de ce fameux point de chaînette de la recouvreuse par rapport au point triple de la machine à coudre et le surjet de la surjeteuse. Verdict : bien qu’il soit moins résistant que celui de la surjeteuse ou du point triple, le point résiste très bien puisque j’ai dansé pendant des heures le soir du réveillon sans qu’aucune couture ne lâche !

P1180773

Parlons à présent du haut. J’ai choisi de coudre le patron Lekala n°4085 en procédant toutefois à quelques transformations. Il s’agit de la « Dress with chiffon sleeves »

1 2

Côté modifications :
– la robe a été raccourcie en version top
– j’ai retiré la couture au milieu dos et donc affiné sur les côtés
– j’ai créé des découpes au devant et au dos

Voici la robe à plat :
Le devant :
P1180687

Le haut et la jupe sont cousus et reliés au niveau de la taille :

P1180689

Le dos (La robe portée donne beaucoup mieux que comme ça à plat, non ?!)

P1180701

Le modèle étant relativement simple à réaliser, je me suis amusée à créer des découpes au devant et au dos pour jouer sur la transparence de la résille.

P1180749

P1180739 P1180743

Ce qui m’a attirée dans ce modèle, ce sont avant tout les manches car elles sont raglans, bouffantes juste comme il faut et resserrées au niveau des poignets.

P1180741

Les manches raglans sont idéales pour la danse car elles ne forment pas de plis disgracieux au niveaux des épaules quand on lève les bras…

P1180806

P1180805

Les bas de manches sont donc froncés et resserrées par un poignet. J’aime beaucoup ce genre de manche. Petit point technique pour réaliser un bas de manche froncé sur du tissu de type jersey : 1/ je fais deux fils de fronces au point droit (allongé) de la mac sur le bas de manche 2/ je tire sur les fils de fronce pour faire en sorte que le bas de manche soit de la même longueur que le poignet 3/ je répartie harmonieusement les fronces et j’épingle 4/ je couds toutes les épaisseurs à la surjeteuse 5/ je retire les 2 fils de fronce et le tour est joué !
P1180690

Du fait de la résille, le port d’un soutien-gorge devenait impossible. J’ai donc cousu deux coques au devant (trouvées chez Fil 2000).

P1180745

Quelques points suffisent pour maintenir les coques. Je les ai cousues au niveau des marges de couture. Attention, je précise que j’ai une petite poitrine !

P1180711 P1180715

Hélas, la pince poitrine est trop basse, tant pis, je l’ai laissée comme ça… Je les avais en effet cousues au point triple de la machine à coudre : c’est un point très difficile à retirer et j’avais peur que ça laisse des traces…
P1180803

Le bas de la robe est tout simplement surjeté (surjet roulotté 3 fils).
P1180691

Et voilà !

P1180742

P1180782

P1180806

Merveilleuse année 2016 à toutes et à tous et vive la couture !

P1180820 P1180823

Publicités