« Jugement fondé non sur des preuves, mais sur des indices, des apparences, sur ce qui est probable sans être certain ». Il y a plus d’un an, une marque de patrons offrait gratuitement des patrons de couture. Mais c’était sans compter la polémique d’un éventuel plagiat avec d’autres marques…

P1120182

Aujourd’hui, ce qui est certain c’est que la marque n’existe plus et que les patrons ne sont plus téléchargeables. Avant que ces révélations n’éclatent au grand jour, j’avais choisi deux patrons que j’avais cousus et photographiés dans la foulée. J’ai longtemps hésité à vous les montrer ici, je ne voulais en effet pas participer à cette surenchère et faire de la pub pour cette marque si les faits s’étaient avérés vrais… D’ailleurs si quelqu’un connait la finalité de cette affaire…

J’avais donc tout d’abord cousu cette tunique à col mao :

P1120180

De plain pieds :

P1120177

En version sans ceinture :

P1120176

Mais je préfère avec ceinture !

P1120183

Une tunique toute simple mais que j’aime bien et que je porte souvent.

P1120179  P1120181

Deux pinces poitrine, une couture au milieu devant avec une fente et un col Mao. Ce qui n’est pas heureux ce sont les petites fronces au niveau du col. Si c’était à refaire, je retirerai les fronces du patron.

P1120186

Le second patron est un pantalon taille basse.

P1120435

Je ne l’ai jamais porté, je l’ai vite donné à la benne pour recyclage. P1120437

ça ne se voit pas trop sur les photos mais la coupe est peu flatteuse, les jambes trop courtes, les pinces au dos sont très mal dessinées : elles créent des pics vraiment affreux que j’ai essayés d’aplatir comme j’ai pu au fer à repasser…

P1120438

Poches italiennes, passants, ceinture (celle-ci était plus longue, je l’ai rétrécie…), bref le pantalon classique de base.

P1120440

Avec bottes…

P1120444

P1120443

Toutes ces suspicions donnent un goût très amer au monde de la couture. J’ai fait une croix définitive sur la fameuse marque de patron dont tout le monde à parlé et dont je ne citerai pas le nom. Ayant fait un peu de modélisme, je ne peux qu’être d’accord avec celle qui a eu le courage de démontrer par A + B toute cette sombre affaire. D’ailleurs depuis hier, la polémique est relancée

Publicités