Tout le charme de cette tunique est dans ce que Burda appelle le « maillage au décolleté » : bref ça a été mon défi du mois, un sacré défi que celui-là…

 

Ce patron, dès que je l’ai vu, j’ai su que j’allais le coudre ! D’ailleurs, Zélie Décousue, notre coach du défi Burda, a réalisé une très jolie version de cette robe !

Caroline a également cousu cette robe (duo mère-fille) et je trouve le résultat magnifique !

Il s’agit à la base de la mini-robe n°110 qui fait la couverture du magazine Burda du mois d’avril 2017 :

Voici le schéma technique : une robe donc à la base de coupe très simple mais une encolure originale (le dos est en deux parties mais j’ai pour ma part mis la pièce du dos au pli) :

J’ai cousu la taille 36 et bien que la coupe soit loose, je trouve que la taille me va bien. J’en ai fait une version tunique par manque de tissu mais ce n’est finalement pas plus mal.

Le tissu, parlons-en ! Une calamité achetée trois sous chez Stop Tissus… Et oui, on peut avoir de tout chez Stop tissus… je me suis effectivement rendue compte bien trop tard que les broderies de ce tissu partaient en lambeaux… J’ai fait des points zig-zag à certains endroits pour éviter que ça ne s’effiloche de trop mais je suppose donc qu’au prochain lavage, il ne restera plus grand chose de ma tunique…

Bref… Revenons à ce décolleté !

Autant vous dire tout de suite que ça n’a pas été des plus simples pour coudre cette encolure car il a fallu coudre tous ces petits liens et les retourner sur l’endroit… J’ai beaucoup pesté mais j’ai vaincu ! Merci au passage à toutes les personnes qui m’ont encouragé sur Instagram !!! Si vous vous lancez dans ce patron, je vous conseille vivement d’acheter vos liens déjà tout faits, ce sera un véritable gain de temps et de l’agacement en moins !!!

Il y a un cours de couture illustré pour coudre cette mini-robe que je ai suivi. j’ai trouvé les explications plutôt claires à suivre. Voici néanmoins en photos quelques étapes pour coudre cette encolure.

Il y a tout d’abord les parements d’encolure : il faut former au fer l’ourlet pour chacun et ce n’est pas facile car c’est très arrondi…

On vient ensuite placer les deux parements l’un sur l’autre, endroit contre endroit : on pique les extrémités ensemble puis le bord intérieur de l’encolure. On vient ensuite dégarnir comme ci-dessous :

On retourne sur l’endroit et on presse bien au fer :

Ci-dessous, on voit mon parement d’encolure et mes passants préalablement cousus et pliés en deux :

On vient insérer ces passants entre les deux parements selon les crans indiqués sur le patron :

On fixe ces passants à la machine à coudre :

Pour ce faire, il convient de faire une surpiqûre au plus près du bord. Pour ma part, j’utilise le pied de biche pour zip et je déplace mon aiguille vers la droite :

Et voici le résultat. Pour ma part ce n’était pas évidement car il y avait des surépaisseurs au niveau des broderies et ce n’était pas facile à gérer… mais bon…

Il convient ensuite de :
1/ coudre les 20 liens et de les retourner sur l’endroit (prenez votre courage à deux mains, il vous faudra de la patience…)
2/ coudre la parementure devant & dos sur l’encolure de la robe en laissant une ouverture d’ 1 cm au niveau des repères indiqués sur le patron.

On arrive donc à cette étape là :

Pour la suite, il faut suivre ce schéma et insérer les liens entre la parementure et la robe :

Il est conseillé d’utiliser un gabarit pour s’aider. Pour ma part, je ne m’en suis pas servie. J’ai tout simplement insérer les liens en respectant les croisements. J’ai ensuite fait un essayage et je me suis aperçue que les liens étaient trop grands. Sur la photo ci-dessous, on voit que les liens dépassent de chaque côté d’env. 3,5 cm (que j’ai recoupées ensuite) :

Et TADAM ! MISSION ACCOMPLIE !!!

Petite précision au passage ! Il est indiqué de coudre une agrafe au niveau du parement pour fermer l’encolure. Sachez que la tête passe (enfin pour moi) et qu’il n’est donc pas utile qu’il y ait une couture au milieu dos du parement. Si j’avais su…

Voici la tunique vue de l’intérieur :

On voit bien la parementure intérieure : les liens sont donc bien pris en sandwich et donc cachés :

Les ourlets (bas + manches) sont finis simplement : ourlets simples surjetés puis piqués :

Voilà pour ce défi qui m’aura donné quelques sueurs… mais ravie d’être arrivée finalement à bout de cette tunique !

Bonne nouvelle du jour ! Ma tunique fait partie des projets à la Une sur Thread & Needles !!!

Elle fait également partie des projets populaires de la semaine !!!

Publicités