Pour ce 7ème mois de « quilting bee à la française », voici le bloc « Wanta Fanta » que j’ai réalisé pour Ophélie alias Quiltoph, notre Reine du mois de juillet !

Grâce à @quiltoph j’ai découvert la technique du « paper piecing » c’est-à-dire comment réaliser un bloc de patchwork en s’aidant d’un gabarit en papier ! Et j’ai trouvé ça très amusant ! Maintenant que j’ai compris le principe, je vais en refaire, c’est sûr !

Si vous voulez vous aussi réaliser ce bloc, rendez-vous sur le blog d’Ophélie !

Question couleurs, Ophélie souhaitait pour le fond des tissus « low volume » blancs ou blanc-cassé voire des tissus unis si on en n’avait pas (ce qui était mon cas)… Pour les rosaces, elle souhaitait des tissus colorés, vifs et modernes… et j’en ai trouvé dans mes chutes de tissus, incroyable, non ?! Regardez plutôt :

Parlons à présent de la réalisation ! Ce bloc est constitué de deux blocs distincts. Les premiers sont tout simples à réaliser :

La preuve en photos :

Pour deux autres blocs, c’est la fameuse méthode du paper piecing que nous avons utilisée, une grande première pour moi ! Je ne vais pas reprendre ici le pas à pas d’Ophélie, je vous laisse le découvrir sur son blog !

Ophélie conseille de mettre une pointe de colle entre le tissu et le papier pour que ça reste bien en place (conseil bien utile ! J’utilise ici un stylo de colle temporaire de la marque Bohin) :

Figurez-vous qu’on vient vraiment coudre sur le papier ! Oui, oui ! La seule chose c’est qu’il faut que la longueur du point soit de 1,5 !

On n’oublie de presser au fer, même avec le papier !

Une fois que les tissus sont cousus avec cette méthode, on vient couper les surplus de tissus qu’il y a autour du gabarit :

Voici le résultat :

Et de l’autre côté : TADAM !!!

Ma table de travail en pleine séance de patchwork :

A un moment donné, il faut retirer le papier au niveau des valeurs de couture : ça se fait pas trop mal mais la prochaine fois, j’utiliserai tout de même un papier plus fin.

Une fois nos 4 blocs réalisés, place à l’assemblage !

Voici ce que ça donne sur l’envers :

A nouveau, on vient retirer/déchirer le papier :

Et voilà le résultat !

Publicités