J’avais peu de temps pour coudre mon défi Burda, j’ai donc pris un patron facile à coudre, quoique…

Cette blouse vient du magazine Burda-couture facile n°60H – printemps-été 2016 :

Voici deux versions de ce même patron :

C’est la version B que j’ai choisie : chemisier manches longues, encolure élastiquée, haut des manches longues élastiqué au dessus des coudes.

Comme il s’agit d’un Burda-couture facile, un pas à pas illustré est proposé. Quant à la planche des patrons, inutile de décalquer, on peut couper directement le patron dans le papier de soie ! C’est un sacré gain de temps !

La blouse est patronnée de la taille 34 à 44. Vu l’ampleur de cette blouse j’ai cousu une taille 34 et j’ai bien fait.

La coupe restant très ample, j’ai décidé d’ajouter un lien à nouer pour donner un peu de style à cette blouse :

Il est conseillé d’utiliser un tissu léger pour cette blouse. J’ai pour ma part opté pour ce voile (de polyester je pense) très léger, fluide et transparent (d’où le port d’une débardeur en dessous !) :

Le patron de cette blouse est facile à coudre mais c’était sans compter ce voile…. Pour dompter ce tissu fuyant, je l’ai amidonné avec du Fabulon… et ça allait tout de suite mieux !

Cette blouse est indiquée comme étant une blouse « hippie des seventies »… Pourquoi pas… En tout cas, moi j’aime cette blouse que je trouve romantique et qui laisse découvrir les épaules.

L’encolure est élastiquée : c’est tout simplement une bande rapportée dans laquelle on passe un élastique (Burda préconise de faire une boutonnière pour y passer l’élastique, ce que je n’ai pas fait). Il était indiqué de mettre un élastique de 101 cm pour la taille 34. Au final, j’ai mis un élastique de 86 cm !

Sur l’endroit :

Sur l’envers :

Pour ce qui est de l’élastique du tour de bras, il s’agit en fait de coudre des coulisses élastiquées sur l’envers des manches. J’ai plié mes bandes comme pour former un biais puis j’ai surpiqué en haut et en bas :

Il ne reste plus ensuite qu’à insérer l’élastique dans la coulisse, de maintenir leur extrémité dans les marges de couture puis de plier en deux les manches et de les coudre de façon habituelle.

Et voici le résultat sur l’endroit :

Et sur l’envers : 

Le bas des manches est un ourlet simple surjeté :

Idem pour le bas de la blouse (pour info j’ai allongé la blouse de 5 cm) :

Voilà pour cette blouse !

 

Publicités