Tout est dans le titre : on a tous dans sa penderie une veste qu’on aime bien mais dont hélas la doublure est usée voire déchirée… Voici un petit tuto pour changer la doublure d’une veste du commerce, technique que j’ai apprise en cours de couture mais que j’ai enrichie d’explications supplémentaires !

Ce tuto s’adresse avant tout à celles qui savent déjà coudre une doublure à une veste, je ne rentrerai donc pas dans le détail de l’assemblage. Je vous livre plutôt ici les étapes principales. Les débutantes motivées peuvent toutefois essayer, il n’y a rien non plus de très compliqué !
Le tuto de République du chiffon pour coudre une doublure à une veste est très explicite, je vous invite à aller le voir !

Voici tout d’abord la veste du commerce pour laquelle j’ai décidé de refaire la doublure :

Avant de découdre la doublure, je vous conseille vivement de prendre en photo (voire une vidéo) votre veste du commerce (sous tous les angles) au niveau de la doublure, notamment au niveau de l’encolure et du bas de la veste avec la jonction de la parementure, ça pourra grandement vous aider par la suite (je vous le dis car je n’en ai pas pris et je l’ai vivement regretté !).

1/ Retirer la doublure de la veste en décousant tous les bords extérieurs (le contour de la doublure). Dépiquer également le bas de manche. Voici donc la veste sans la doublure :

A ce stade-là, profitez-en pour regarder de plus près tous les détails de finition :
les coutures d’assemblage, le détail des poches, l’entoilage…

Dans cette veste, on voit qu’il y a des épaulettes et des cigarettes (que j’ai par la suite reformées au fer) :

On voit également que la parementure et les ourlets ont été glacés :

Bref, je trouve que cette veste est vraiment bien cousue et l’étiquette « Cacharel » est à mon sens tout à fait légitime.

2/ Dépiquer la couture du milieu dos de la doublure s’il y en a une. S’il n’y en pas découper avec précision le milieu de la doublure (au creux du pli). On obtient ainsi le côté gauche et le côté droit.
Ci-dessous voici la moitié de ma doublure, c’est à dire l’un des côtés de la veste : le corps est composé de 3 pièces et la partie manche de 2 pièces (on voit d’ailleurs qu’une partie du bas de la doublure est déchirée) :

3/ Prendre le côté le moins abîmé et découdre tous les éléments un à un. Garder précieusement l’autre moitié de la doublure car elle va vous être très utile lors de l’assemblage de la nouvelle doublure. Voici mes 5 éléments tous décousus un par un et qui forment donc la moitié de ma doublure :

4/ Repasser soigneusement chaque morceau !

Voici mes 5 éléments repassés : les deux premières pièces à gauche constituent la manche, vous avez ensuite le corps de la veste composée du milieu dos et de son petit côté et enfin la partie devant :

5/ Disposer ces éléments sur la nouvelle doublure puis couper tout autour : ces éléments sont ainsi devenus votre patron, marges de couture comprises.
Vérifier les valeurs de couture à chaque endroit car elles peuvent varier (coutures d’assemblage entre chaque pièce, au niveau de l’encolure, ourlets…) et garder comme témoin l’autre moitié de la doublure qui vous servira d’aide au moment de l’assemblage de la nouvelle doublure sur la veste.

6/ Coudre la doublure à l’identique de celle qui a été décousue. Tenez bien compte des valeurs de couture de la précédente.

7/ Avant de coudre votre doublure, vérifiez s’il y a des retouches à faire au niveau de la veste (c’est le moment où jamais) : des points qui ont sautés, des retouches au niveau du glaçage des parementures et des ourlets, des épaulettes à refixer (les miennes étaient par exemple toutes déformées…).

8/ Il ne vous reste plus qu’à assembler votre nouvelle doublure au corps de la veste, selon votre méthode d’assemblage habituelle.

Le plus compliqué sera certainement de gérer la doublure avec l’ourlet et le bas de la parementure (rempli d’aisance du bas de la doublure), c’est pour cette raison qu’il faut regarder avec précision comment la précédente doublure a été cousue. Ici, il s’agit de la technique « bas de parementure tailleur ».

Et voilà ! J’ai une veste du commerce avec une doublure toute neuve !

 

Si vous connaissez d’autres astuces, je suis évidemment preneuse !

Publicités