Annie étant notre dernière Reine du mois, on clôture donc avec elle notre Quilting bee à la Française ! Je vous parle ici également de mon quilt que je viens tout juste de finir !

Pour ce mois de décembre, Annie a décidé d’être la Reine de la forêt ! Elle nous a en effet demandé de coudre des sapins ! Thème très tendance en ce mois de décembre, n’est-ce pas ?!

Encore une fois, je me suis bien amusée à coudre ce bloc ! La Quilting bee va me manquer, je le sens !!! Annie a rédigé un tuto très complet sur son blog, je vous invite donc à le lire ! Elle a d’ailleurs indiqué les dimensions en centimètres pour celles qui n’ont pas de règles en inches.

Pour coudre cette forêt de sapins, Annie nous a demandé d’utiliser du vert pour le fond et le sapin et du marron pour le tronc. J’avais tout ce qu’il fallait dans mon stock, c’était donc parfait !

On part de deux simple rectangles placés l’un sur l’autre et on vient couper au cutter (ou à main levée !) des lignes qui formeront le sapin :

On obtient ainsi trois pièces :

Sur l’endroit, ça donne ça : il faut juste inverser la couleur des sapins comme ci-dessous :

Vient ensuite l’étape de l’assemblage d’un côté du sapin :

On coupe l’excédent de tissu :

Puis on vient coudre l’autre côté du sapin :

Passons à présent au tronc : les images parlent d’elles-mêmes !

On obtient ceci :

Là encore, on recoupe l’excédent de tissu :

Et TADAM !!!

Voici ce que ça donne sur l’envers :

J’ai donc cousu 4 sapins : 2 petits et 2 moyens !

Et puis je n’ai pas pu m’empêcher de coudre un petit papillon : Annie en a en effet offert deux à chacune des Reines ! Celui-ci complète ainsi sa collection :

Voici ceux qu’Annie avait confectionné pour moi :

Pour info, pour réaliser ce papillon façon origami, j’ai suivi les instructions de Louise du blog Les lubies de Louise. Merci beaucoup Louise pour ce tuto hyper clair et détaillé !

Voilà, notre Quilting bee à la française est terminé… Il n’y en aura hélas pas l’année prochaine… Mais il parait qu’autre chose est prévu… mais quoi ? Suspense !!!

Voici les 12 blocs très différents les uns des autres que j’ai donc réalisés cette année :

En ce qui me concerne, j’étais la Reine du mois de mars. J’ai ainsi demandé à toute l’équipe de réaliser ce bloc :

Une fois tous les blocs reçus, j’ai commencé à les disposer pour avoir une idée de l’ensemble :

Assez vite, je les ai ensuite tous cousus les uns aux autres :

J’ai ensuite acheté tout le matériel nécessaire pour passer à l’étape « sandwich » et « matelassage » : du molleton, de la colle temporaire, des gants et des épingles :

Pour le tissu arrière, j’ai utilisé un coupon que m’avait généreusement offert Stop Tissu et que je trouvais parfait pour le dos de mon quilt.

Il s’est passé ensuite de longs mois… Total blocage pour ces étapes « sandwich » et « matelassage »… je ne savais décidément pas comment m’y prendre… Et puis ça m’a pris d’un coup, là tout récemment… Je me suis donc lancée et puis tant pis pour les erreurs, c’est comme ça qu’on apprend ! Pour ce faire, j’ai regardé pas mal de vidéos sur Youtube et plus particulièrement celles de Blossom Quilt & craft qui détaillent toutes les étapes pour coudre un quilt de A à Z ! Merci beaucoup Alice !!!

Etape 1 : le quilt sandwich !

On pose au sol le tissu arrière, envers face à nous. De ce que j’ai compris, il doit être plus grand en longueur et en largeur par rapport au molleton et au quilt top. On le tend bien puis on le fixe au sol grâce à du scotch (ici du scotch qu’on utilise en peinture et que je trouve plus résistant que du masking tape) :

Par-dessus, on vient poser le molleton. Plutôt que d’utiliser des épingles, j’ai préféré essayer la colle temporaire 505 : c’est un sacré gain de temps je trouve et ce n’est pas difficile à utiliser.

J’ai commencé à pulvériser de la colle en partant du centre puis j’ai positionné le molleton au fur et à mesure en le lissant bien.

Une fois le molleton fixé, j’ai positionné par-dessus mon quilt top en procédant de la même manière :

Voici ce que ça donne :

En retournant mon tissu arrière, je me suis rendue compte que le tissu avait gondolé à cause du spray… ce qui n’a pas été le cas pour mon quilt top. Peut-être est-ce dû au fait que mon tissu arrière est du lin et non du coton ???
Bref… ça ne m’a cependant pas gênée pour la suite de l’aventure !

Etape 2 : le matelassage !

Pour ce faire, j’ai sorti ma table d’extension, mes gants et mes aiguilles spécial quilting :

Comme je ne sais pas du tout faire du piqué libre (la preuve ci-dessous) :

J’ai sélectionné un point fantaisie de ma machine : une vague que j’ai placée à égale distance dans la longueur et dans la largeur de mon quilt… Je n’ai pas fait beaucoup de lignes car j’ai trouvé l’exercice plutôt difficile : très vite, j’ai eu mal au dos et des crampes au niveau des mains… Bref, je devais être très certainement mal positionnée et pas assez décontractée…

Clairement, j’ai vite compris que ma table était bien trop petite, j’ai eu donc quelques difficultés pour gérer toute cette matière !

Voici ce que ces lignes donnent :

Une fois la partie quilting réalisée (ouf !), j’ai coupé l’excédent de molleton et de tissu arrière :

Etape 3 : ganser le quilt de biais !

Pour cette partie, j’ai scrupuleusement suivi les indications données par Alice / Blosssom Quilt & craft ! Pour le bais, j’ai donc coupé dans mon tissu noir des bandes de 2,5 inches de large :

Je vous laisse découvrir la technique d’Alice que j’ai trouvée très bien !

Une fois le bais cousu sur l’endroit du quilt, il faut bien entendu le rabattre sur l’envers. Alice conseille de le coudre à la main avec un point invisible. C’est ce que j’ai fait et j’ai mis plus de 4 heures (soit deux soirées devant la télé) pour en venir à bout !

Je suis ravie et fière d’avoir fini ce premier quilt réalisé à plusieurs mains ! Il mesure au final 135 cm X 180 cm.

Le voici en entier, tout d’abord sur l’endroit :

Puis sur l’envers :

D’un peu plus près :

Et voilà ! Mission accomplie !

Il faut à présent que je fasse la même chose pour mon quilt des 100 jours 100 blocs… mais les dimensions sont tellement plus grandes, oh la la…

Publicités