Aujourd’hui c’est défi Burda ! J’ai tellement adoré coudre puis porter ce chemisier Burda, que je m’en suis réalisé une second !

Pour ce défi Burda de février lancé par Zélie Décousue, je ne me suis donc pas posé de question : j’ai refait ce patron est tiré du chemisier n°111 du magazine Burda de mai 2007 :

Voici le schéma technique : un chemisier boutonné au devant avec trois liens qui viennent cintrer la taille (pour ma part, je n’en ai cousu qu’un seul). Les manches sont longues et un col chemisier vient délicatement se poser sur l’empiècement :

Pour mémoire, voici ma première version de ce patron :

Ce chemisier, je l’ai cousu à l’identique du premier. Taille 38 donc et question tissu, c’est également du voile (de polyester je suppose…) acheté à Diffus’laine Tissus de Saint-Nazaire. Comme vous pouvez le voir, il y a des petites étoiles satinées relativement discrètes sur ce tissu. Bref exactement ce qu’il me fallait !

Ce tissu n’est pas si transparent que ça mais j’ai quand-même préféré porter en dessous un débardeur :

Comme c’est un voile souple et fin, ça reste donc un tissu difficile à travailler. Pour me faciliter la tâche, je l’ai donc entièrement amidonné avec ma bombe de Fabulon. Une fois tout mon chemisier cousu, je l’ai directement mis à la machine à laver afin qu’il retrouve sa souplesse d’origine. Il est sorti impeccable, je n’ai même pas eu besoin de le repasser !

Revenons plus en détail sur chemisier. C’est donc un chemisier à manches longues, boutonnée au devant. Pour le boutonnage, j’ai choisi 4 petits boutons noirs de mon stock. 

Le dos avec son empiècement doublé. J’aime beaucoup le côté blousant de ce chemisier !

Comme pour mon premier, je n’ai cousu qu’une seule coulisse (au lieu de trois) sur l’endroit du tissu et non sur l’envers, ça m’a ainsi évité de poser un œillet ou de coudre une boutonnière pour laisser passer le lien.

En ce qui concerne le lien à nouer, il est cousu à chaque extrémité d’un ruban élastique. Je l’ai fini avec deux petits embouts métallisés.

Les manches sont longues et finies avec un ourlet double.

Idem pour le bas du chemisier :

Côté finitions, il y a une parementure (que j’ai entoilée) tout le long du devant.

Pour qu’elle reste bien en place, j’ai fait un sous-piqûre :

En revanche, il n’y a pas d’enforme pour l’encolure dos : les coutures sont tout simplement surjetées :

J’aime beaucoup le décolleté de ce chemisier :

Voici de plus près le col :


Je porte ici mon chemisier avec une jupe Anémone (taille abaissée) de Deer and Doe que vous verrez bientôt en détail. C’est la copie conforme de celle-ci !

Voilà pour ce chemisier que je vais porter souvent !

Publicités