Le dernier patron de Sacôtin vient de sortir, il s’agit de Complice, un portefeuille sacrément bien conçu !

Je vous laisse lire l’article de présentation sur le blog de Sacôtin. Sachez que ce portefeuille est en vente ici et qu’il ne coûte que 6,60 € ! Sachez aussi 2 tutos vidéo sont disponibles pour mettre en forme les plis des porte-cartes du compagnon Complice et pour avoir des surpiqûres parfaites !

J’ai à nouveau fait partie de l’équipe des testeuses pour coudre ce portefeuille : ce patron a été un pur régal à coudre et le résultat est vraiment à la hauteur de mes espérances ! J’en suis absolument ravie ! Et je le dis ici en toute objectivité, bien évidemment !

Le voici, vu du dessus :

Vu de profil :

Complice est un compagnon à glisser dans votre sac à main ou à utiliser en mini sac grâce à la bandoulière amovible optionnelle.
Pour ma part c’est la version portefeuille que j’ai choisie.

En ce qui concerne les dimensions, le portefeuille mesure 20 cm de large sur 12 cm de hauteur. Le patron est vraiment bien pensé et bien conçu. Véro [Sacôtin] a absolument pensé à tout ! Vous trouverez donc à l’intérieur de ce complice 7 poches/compartiments, dont une poche zippée, une poche chéquier, un porte-monnaie à gousset et 12 emplacements pour cartes bancaires et de fidélité.

Voici ce que ça donne avec mon complice :
 

Plusieurs variantes du rabat sont proposées dans le fichier bonus :

Pour ma part, j’ai choisi la variante 5 :

Question tissu, j’ai donc utilisé du simili Swarovski noir de chez la Mercerie des Créateurs pour le rabat et les attaches (le noir n’est plus en vente mais il reste le gris). Pour l’extérieur, j’ai souhaité utilisé une chute de cuir que j’avais dans mon stock et pour la doublure, c’est un coton tout simple noir.

J’appréhendais un peu la couture du cuir, mais celui-ci étant relativement fin et souple, je n’ai pas eu de difficultés particulières.

Il y a juste les surpiqûres (qu’on effectue à la toute fin) que je n’ai pas osé faire, de peur de tout gâcher ! Ceci dit ce n’est pas du tout gênant, je trouve que le résultat est vraiment très bien. J’ai juste refermer l’ouverture par un point de colle textile.

Encore une fois, Véro a fait preuve d’une sacrée ingéniosité pour ce patron : tout est vraiment bien pensé question couture et finition ! Je pense notamment au porte-carte et au porte-monnaie à soufflet avec sa poche zippée ! C’est du travail de pro, moi je vous le dis ! Je n’ose même pas imaginer le temps que ça a dû prendre à la créatrice pour nous concocter cette petite pépite !!!

De plus près, la poche zippée :
En ce qui concerne la réalisation couture de ce portefeuille, j’ai suivi scrupuleusement les explications très détaillées du pas à pas. Je ne peux pas dire que ce patron soit difficile à coudre, il demande cependant de la patience et de la minutie parce qu’il y a pas mal de pièces à coudre et beaucoup de surpiqûres à effectuer.
 
Les surpiqûres du porte-cartes :
Pour vous aider à coudre ce complice, Véro/Sacôtin vous propose deux vidéos : une pour faire les plis des porte-cartes et l’autre pour coudre de belles surpiqûres !

Le seul souci que j’ai rencontré et que j’ai soumis à Véro, a été la pose des boutons-pressions mais ce point a été corrigé. J’avais en fait utilisé des pressions Prym et non pas des pressions Kam et de ce fait les parties mâles/femelles étaient inversées. Un détail donc mais qui a tout de même son importance. Pour celles qui ne sont pas habituées à poser des boutons-pressions, le patron propose également une finition avec du scratch. Sinon, pour celles que ça intéresse, j’avais rédigé un article pour savoir comment poser des boutons-pressions.

En ce qui concerne les pièces du patron, elles sont assez conséquentes parce qu’il y a également celles qu’il faut découper dans l’entoilage.

Une fois toutes mes pièces entoilées, il ne reste plus que celles-ci : et là tout de suite ça va mieux, non ?! Au final, il n’y a pas tant de pièces que ça à coudre !
Quand, on arrive à l’étape que vous voyez ci-dessous, sachez que le plus gros est fait :
Ci-dessous, c’est mon portefeuille, vue sur l’envers, tout juste avant de le retourner sur l’endroit ! Et là, je peux vous dire que l’excitation est à son comble !!!
Je vous le montre ici, rempli de cartes et de mon chéquier : inutile de vous dire que les dimensions sont parfaites et que tout les cartes et autres s’adaptent parfaitement bien !
 
Bref, vous l’aurez compris, je suis littéralement tombée sous le charme de mon nouveau compagnon, l’année 2018 commence à peine mais je sais déjà que Complice sera pour moi mon patron coup de coeur de l’année !
Publicités