Aujourd’hui 1er juillet, c’est défi Burda !

Alors parlons-en de ce défi Burda lancé chaque mois par Zélie Décousue ! Ce mois-ci, j’ai jeté mon dévolu sur un top asymétrique ceinturé que j’avais repéré dès le magazine reçu. Il s’agit du modèle 119 d’octobre 2017 dont voici les photos :

Voici le schéma technique : c’est un top asymétrique à col bateau avec de fines manches longues avec des emmanchures originales. Ce top est souligné par une ceinture incrustée à la taille et d’une bride à boucle. Il y a donc un joli drapé au niveau du côté droit.

Côté tailles, ce patron est proposé de la taille 36 à 44 et comme d’habitude, j’ai choisi la taille 36 : je trouve le top hyper bien taillé, je n’ai donc fait aucun ajustement, sauf pour les manches que j’ai réduites de 8 cm !!!

Côté tissu, Burda conseille de choisir un tissu stretch fluide, donc un jersey souple. J’ai pour ma part utilisé un jersey de viscose (enfin je crois) relativement fin et très extensible (60% d’élasticité) que j’ai acheté 3 sous chez Stop tissus (3€ le mètre).

Côté niveau de difficulté, Burda indique 2/4. Je dirais plutôt 3/4 car, pour moi, les difficultés de ce patron sont les suivantes :
1/ Coudre du jersey fluide n’est pas aisé
2/ Poser un zip invisible sur du jersey, l’est encore moins…
3/ Ce modèle présente des incrustations : la ceinture et les manches sont des éléments incrustés avec des angles à gérer. Qui dit angles, dit crantage. En soi, cette technique n’est pas si difficile à faire mais encore faut-il savoir le faire… Ce qui est délicat ici, c’est de le faire dans un jersey fluide…

Ce top, je l’ai aimé sur le papier et je peux vous dire que je l’aime également beaucoup une fois cousue ! Bon, la ceinture pendouille peut-être un peu trop mais ça ne me dérange pas plus que ça…

En tout cas, ce détail de ceinture incrustée fermée par une bride à boucle est des plus charmants !

J’aime assez les manches et les emmanchures basses. C’est également un détail intéressant.

Ceci dit, ce n’est pas le top, niveau confort, dès qu’on lève les bras… Ce n’est pas hyper dérangeant mais je tiens quand même à le signaler.

Le dos est en deux parties, la partie basse est en fait un empiècement façon basque.

Mon tissu étant tellement fluide/extensible que j’ai préféré soutenir la couture d’assemblage en posant de la laminette.

Idem pour la couture des épaules.

En ce qui concerne les explications, je les ai trouvées suffisamment claires même si, comme vous le savez, il n’y a pas d’illustrations. En tout cas, je les ai lues et les ai suivies en partie…

Et oui en partie… et je vais vous expliquer tout ça !

1ère modification : je n’ai pas posé de zip invisible au milieu dos. Je ne comprends en effet pas pourquoi il faut poser un zip alors qu’il s’agit ici d’un tissu extensible ! Je rentre dans mon t-shirt sans aucun souci !

Puisque je n’ai pas souhaité posé de zip, j’ai modifié la pièce dos pour la mettre au pli, tout simplement !

2ème modification : j’ai posé le « parement d’encolure » comme si c’était une bande d’encolure de t-shirt et j’ai pour ce faire également mis cette pièce de patron au pli. Mon tissu étant très fluide, j’ai réduit cette bande de 10 cm soit une bande qui mesure au final 50 cm pour la taille 36. Ainsi, ma bande épouse mieux mon encolure.

3ème modification : j’ai ajouté des ourlets de 2 cm au lieu des 4 cm préconisés que ce soit pour le bas du t-shirt ou pour le bas des manches. Je trouve en effet que des ourlets de 4 cm c’est vraiment trop large pour un jersey aussi fluide que le mien…

Comme je dispose d’une recouvreuse, j’ai cousu ces ourlets à la recouvreuse !

En parlant d’ourlet, petite astuce du jour : pour stabiliser les bords de mon jersey qui avaient tendance à roulotter et qui étaient difficiles à manipuler, j’ai vaporisé généreusement du Fabulon sur une hauteur d’env. 4/5 cm (pour un ourlet de 2 cm). J’ai laissé séché à plat toute la nuit et au réveil, le lendemain matin, les extrémités de mon t-shirt étaient ainsi rigidifiés. Mon ourlet a ainsi été facilité !

Parlons à présent du point technique de ce top : les incrustations avec notamment la ceinture incrustée ou comme l’appelle Burda, le « parement de taille latéral gauche ».

Si vous n’avez jamais cousu d’incrustations, je vous invite à tester cette technique via une pièce d’étude grâce au tuto « coudre un bel angle » :

Petite précision n°1: afin de faciliter la couture et pour obtenir une meilleure tenue, j’ai préféré entoiler les pièces suivantes : parement de taille, ceinture et passant.

Précision n°2 : je vous conseille de choisir des boucles légères. Mes anneaux sont en métal et sont vraiment trop lourds par rapport à mon jersey….

Allez, c’est parti, entrons dans le vif du sujet !
Il faut tout d’abord froncer le devant inférieur entre les astérisques, longueur terminée pour la taille 36 = 11 cm :

On vient ensuite piquer le devant inférieur sur le devant supérieur, chiffre 1 sur 1. puis on couche les coutures vers le haut.

On passe ensuite à la partie ceinture et passant : on coud ces bandes comme indiqué dans burda, là pas de soucis : les photos parlent d’elles-mêmes.

Les choses se précisent. Ci-dessous un vision de la couture à suivre :

Burda conseille de consolider l’angle, ce que j’ai fait :

Et le tout, maintenant, c’est de passer à l’étape de l’incrustation. Je vous conseille de marquer les valeurs de couture, ça vous aidera grandement ! Hélas sur mon jersey, impossible de marquer mes repères, la craie ne restent pas et le stylo Frixion ne marque pas non plus…

Pour vous faciliter la vie, je vous conseille de coudre au préalable le parement de taille au point droit de la machine à coudre, vous gagnerez ainsi en précision et en minutie. Il vous suffira ensuite repasser sur cette couture d’assemblage avec votre surjeteuse.

J’ai formé un croix avec mes aiguilles pour bien savoir jusqu’où il faut précisément piquer :

Vous voyez ci-dessous que j’ai cranté la pièce du dessous :

Au final, tout s’imbrique bien et on obtient ceci sur l’envers :

Et je surjette par-dessus mon point droit :

Et voici ce que le résultat donne sur l’endroit, une fois le t-shirt fini :

ça y’est le plus dur est fait ! Il ne reste plus qu’à faire la même chose pour les manches/emmanchures !

Voilà, je crois vous avoir tout dit sur ce top asymétrique ceinturé !

Publicités